L'église

L'église de champeaux a été reconstruite à l'emplacement de l'ancienne. Sur les plans de l'architecte Duthoit, d'Amiens, recommandé par le sénateur Tribert.

Le tympan de la porte principale est orné d'une composition du mosaïste Facchino, d'après un dessin du même Duthoit.

L'église anciene, rebâtie après les dévastations que lui avaient fait subir les protestants, possédait un petit bas-relief datant de l'église primitive et qui avait été encastré dans un mur du sanctuaire. Il a été conservé, de même que diverses parties d'un joli rétable du XIème siècle, en pierre, lors des travaux de démolition de l'ancienne église.Il représente un personnage debout, étandant le bras vers une femme agenouillée et, dans sa partie centrale, le crucifiement. Cette pierre scultée proviendrait, croit-on, des absidioles décorant jadis l'église voisine de la Commanderie de Saint Antoine de la Lande.

Champeau possède une cloche fondue en 1664 par P. Mesnard et Gabriel Buret, originaires l'un et l'autre de Normandie. Le curé était alors Messire Pierre Passebon qui, cinq ans plus tard, fit graver son nom au fronton de la prte d'entrée de l'ancien presbytère.

L'abbé Lachaume, curé de la paroise en 1789, s'empressa de prëter les différents serments imposés par le gouvernement.

En 1804, l'abbé Maudiou, ancien vicaire de Saint Pardoux en Gâtine, était curé de Champeaux.



07/08/2006
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 6 autres membres