Moulin de Farineau

Ce moulin, figurant sur la carte de Cassini, est encore mentionné dans le dictionnaire du préfet Dupin. Il date au moins du XVIIIe siècle, mais a subi de nombreux remaniement successifs comme en attestent les dates gravées au-dessus des linteaux des portes (XIXe siècle). Il était vraisemblablement couplé à un moulin à vent, sur les hauteurs, qui prenait le relais en cas de sécheresse. Il était alimenté par Le Ruisseau, affluent de La Rochefollet, actuellement à sec. Il a cessé de fonctionner dans le milieu du XXe siècle.


Ce moulin terrier adopte un plan allongé: plusieurs modules se succèdent en enfilade. Outre les pièces destinées à l'habitation, se trouve également un espace abritant le mécanisme et les meules.
A l'extrémité du moulin, à proximité du bief d'alimentation, une petite pièce contient la roue en bois à godets. La pièce basse contigue reçoit le mécanisme de redistribution de la force hydraulique (arbre, rouet, hérisson). Il actionnait, à l'étage, deux jeux de meules parfaitement conservés. Dans cette pièce, se trouve également un blutoir, tamis rotatif destiné à sélectionner la farine.
L'ensemble du moulin était actionné par un moteur diesel pour pallier à l'absence d'eau.



07/08/2006
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 6 autres membres